Publicités

PUBLICITES

AccueilTestsTest - Spacefolk City : le Sim City dans l'espace ?

Test – Spacefolk City : le Sim City dans l’espace ?

Développé par Moon Mode et édité parBeyond Frames Spacefolk City est une sorte de Sim City dans l’espace. Votre mission consistera à aider les Spacefolk en difficulté ! Leur soleil est en effet en train de devenir une supernova. Ils ont donc besoin de votre aide pour construire leur ville et de trouver un moyen d’échapper à la catastrophe solaire imminente !

Des bases basiques qui trainent à démarrer

Votre quête de sauvetage des Spacefolk démarre immédiatement par un gros tutoriel. Il vous expliquera les bases du jeu et vous n’aurez qu’à répéter les actions. La ville de l’espace dans Spacefolk City a besoin d’énergie et les Spacefolk ont besoin d’être heureux et de dormir. Pour rendre tout ça possible, il faudra donc trouver pour commencer des matériaux de construction. Chaque petit astéroïde qui passe à intervalle régulier sous vos yeux est en réalité des ressources. Grâce à vos contrôleurs de mouvement, vous pourrez les attraper au vol.

Une fois chopé, vous pourrez les étirer pour en extraire les ressources. Vous aurez alors la possibilité de, soit les donner vous-même aux Spacefolk (une dans chaque main), soit de les laisser venir les chercher. Mais pour ça, il faudra qu’ils puissent physiquement y accéder. Le mieux sera donc dans un premier temps de les mettre proche d’eux. Cette mécanique sera répétée de façon assez inlassable sur la durée et ne m’a pas fait rêver.

Une fois la source d’énergie construite, il faudra alors créer les divers bâtiments. Une maisonnette pour faire dormir un Spacefolk puis un magasin de nourriture et de chaussures. Chaque bâtiment devra être décoré pour faire plaisir à la bestiole de l’espace. Le Spacefolk avec une tête de banane, dormira dans la maison décorée banane. Il lui faudra également voir des bananes dans sa ville pour être heureux. Et il faudra le rendre heureux, sans quoi vous n’aurez pas accès aux créations suivantes.

Fondamentalement, je n’ai pas trouvé la première partie très claire malgré sa simplicité apparente. Il faut deviner beaucoup de choses par soi-même,  en terme de mise en place ou de capacité de déplacement des Spacefolk. L’aspect dans l’espace foutraque du positionnement des bâtiments n’aide pas à la compréhension générale. Le jeu peine donc à démarrer et devoir exécuter les souhaits des Spacefolk a du mal à provoquer de l’empathie. Ces bestioles de l’espace n’étant ni intéressantes ni rigolotes ni attachantes.

Laisser du temps à Spacefolk City

Le menu accessible via un simple bouton sur les Touch permet de synthétiser les besoins et l’état émotionnel des Spacefolk. Avec un peu de temps et une meilleure compréhension de l’architecture du jeu, les choses s’accélèrent un peu. Vous ferez vite un peu de stock de ressources et commencerez à vous amuser un peu plus avec le positionnement des bâtiments.

Cependant, vous restez figé sur vos placements à cause du système énergie. Alors que vous êtes dans l’espace, les contraintes qu’impose le titre pénalise l’expansion de vos idées. Les bâtiments doivent être reliés systématiquement à la ville (entre eux) et se situer dans la zone énergie. La zone d’énergie provient du nombre de nuage dans le niveau ne peut être changé. Délimité par un cube vert, il est une contrainte majeure de gameplay de Spacefolk City. D’autre part, vos actions simultanées même avec plusieurs Spacefolk restent limitées à la vitesse d’arrivée des astéroïdes et du sommeil de vos bestioles.

Pour autant, le jeu s’émancipe enfin après la troisième mission. Vous vous sentez un peu plus libre de façon générale et moins contraint d’exécuter des ordres. Avec plus de Spacefolk, les possibilités s’agrandissent. Ils ont tous leurs caractéristiques propres. Passé Mme banane, vous avez Mme jardinière, Mr Hot-dogs, Gâteaux, Artistes, Magiciens.. Ils incarnent tous un style différent et les bâtiments doivent être adaptés en fonction de chacun. C’est ce qui rend Spacefolk City coloré et chatoyant avec des options de personnalisation qui se démultiplient au fil de l’eau. Chaque ville sera donc aussi unique que farfelue. Vous débloquer également des éléments de personnalisation surprise via des astéroïdes à la lueur jaune. Il faudra donc être vigilant pour ne pas les rater.

Une expansion des activités et de possibilités

Certains bâtiments permettent d’améliorer vos travailleurs Spacefolk. Vitesse, et endurance seront donc boostées. Quand votre cité devient attrayante, de nouveaux Spacefolk arrivent via la construction de maisons. Ces derniers auront besoin de bâtiments en fonction de leur type propre bien évidemment. Cette mécanique simple pousse le joueur à accélérer le mouvement de création puisque le temps est parfois limité et que certains niveaux peuvent vous lâcher une ou deux éruptions solaires. Il faudra donc rapidement créer les bons bâtiments pour rapidement booster votre nouvel employé. Et que tout ce petit monde permette au plus vite de créer notamment des boucliers énergétiques.

Le jeu offre enfin un mode Sandbox qui vous donne la possibilité de construire une ville comme vous le souhaitez, sans aucune tâche spécifique à accomplir. La VR permet d’ailleurs de profiter pleinement du visuel tout en couleur et d’inspecter facilement toute votre ville. Mais on a deux petits soucis qui viennent pour le moment ternir le tableau. Le menu parfois illisible traverse les décors au lieu d’être superposé à ceux-ci. Et enfin la limitation à un seul nuage d’énergie même en sandbox ???  Les développeurs ont cependant expliqué qu’une mise à jour prochaine viendrait corriger le tir.

Conclusion

Pouvant être jouer assis comme debout Spacefolk City est une expérience rafraichissante dans un genre qui se veut rare en VR. L’expérience est plombée par un démarrage lourdingue qui manque de clarté et qui est trop figé. Mais, une fois le lancement effectué, le titre s’émancipe, s’enrichit et deviendra pour les fans du genre une petite merveille haute en couleur emplie de possibilité. Le maillon faible du titre reste les nuages et les zones d’énergie trop limitante. Une mise à jour déjà en chantier permettra donner au jeu son plein potentiel. Config de test: Ryzen 5950 X, RTX 3080 TI, 64 Go de ram et Quest 2 en Link

Avis global
3.5

Les +

  • Coloré et riche en customisation
  • Facile a prendre en main
  • S’enrichie sur la durée

Les -

  • Finalement assez court et pas toujours claire
  • Foutraque à cause de la zone d’Energie
  • Spacefolk absolument pas attachant
  • Simulateur d’attrape astéroïde
J-D
Fan de technologies immersives et notamment de Réalité Virtuelle depuis la première heure, je me suis spécialisé très tôt dans le domaine afin de pouvoir vulgariser et faire découvrir ce type de média au plus grand nombre.
RELATED ARTICLES

PUBLICITES

Publicités

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

PUBLICITES

Les + Populaires

PUBLICITES

Tchat
Lolof1
Quand il auras son Pimax Crystal +sa 3090 en carte graphique,il feras son feed-back avant de passer à la RTX 4090.
Lolof1
Moi je veux voir car j’ai beau aimer pîmax et leur 8kX enfin finaliser (enfin 🤔) je veux voir si Pimax a passé la 5ème vitesse en maturation de sortie de matos sans blem qule qu’il soit pour lecrazyrix demandé en plus pour du haut de gamme Vr 🤔😇😇
Lolof1
Le Crystal passe t-il la vr au stade 3.0 avec sa dalle 4K par oeil /lentille pancake et plus de lentille de FRESNEL,et leur fameux Ppd/35-42 ???
Lolof1
Va t-il enterrer les Xtal 4K/ Varjo ?
Lolof1
J’entends mes oreilles siffler déjà:Heu lolo des casques à 1500€ cela se vends pas ?Mais si ,tous le monde roule pas en vr avec des casques bas de gamme à 400€ ,il en faut pour toute les bourses
Lolof1
Bas/moyen/haut de game et même très haut de gamme pour la vr
Lolof1
On a enfin le choix après le début de la vr en 2012 avec un unique casque Oculus Dk1 😍😍😇😇
Lolof1
Ah mon dk1/2 ,mes précieux 😍😍😍😍😍
J-D
@Korgen: C'est gentil. Le problème pour tous le monde est le même.. le temps. laugh-big Pour les corrections, c'est ma femme qui s'occupe de ça depuis 2 ans. elle est passé à 45H au boulot, donc c'est terminé.
Korgen
@J-D: C'est clair que c'est pas évident. Quelle que soit la solution il faut attendre le retour de Nik
Redrever
bon bah iron man c'est vraiment tres sympa
Redrever
et je me suis pris after the fall... je pensais pas autant aimer ! ils ont vraiment bcp amélioré le jeu depuis la sortie visiblement
Redrever
vraiment cool
FaLkOnE27
@Redrever oui il est vraiment sympa le Iron Man VR sur Quest 2 mais tu vois quand même la limite de la puce XR2 (sans parler du downgrade graphique en comparaison de la version PSVR)
FaLkOnE27
une version PC bien optimisé aurait fait du bien et aurait permis à tous de pouvoir y jouer
Lolof1
Salut les gars 😇😇
Redrever
oui mais je trouve ca pas degeu non plus
Redrever
et tres fluid
Redrever
tiens, qui sait me dire pourquoi je suis bloqué a 45 bitrate sur virtual deskstop ?
Redrever
je suis en wifi 6
Redrever
mon pc et le quest sont sur le même wifi
Redrever
pourtant je suis tjrs bloqué
Redrever
et franchement, la compression de l'image est vraiment moche
Redrever
pareil en passant direct avec le airlink
Redrever
le routeur est dans la meme piece
Nigaud loto
Chut ! Faut pas dire des trucs comme çà, quest 2 c'est mieux que Bien ( JP raffarin)
Korgen
@Redrever: t'as pas une baisse de signal ou un autre appareil qui parasite ?
Lolof1
@Nigaud loto: Mdr sur le quest2 🤣🤣🤣🤣
Redrever
@Korgen: non je vois pas du tout :/
Koshnaranek
@korgen tiens c est cadeau laugh-big
Korgen
@Koshnaranek: mon wifi va très bien lol
Lolof1
@Redrever: /Liste des jeux sur le Psvr2 👍🏻👍🏻👍🏻
Lolof1
Le psvr2 auras des jeux Aaa comme #Horizon
Nigaud loto
dites les possesseurs de 4090 et d'un quest pro, vous confirmez ou infirmez qu'à l'instar du quest 2 que la fonction link est complètement pétée avec de performances catastrophiques du fait que la série rtx 4000 n'est pas reconnue par les Meta zuck Quest ?
Nigaud loto
la pub meta quest 2 est juste pas possible ! ou alors la puce XR2 est vraiment sous exploitée ! not-guilty
J-D
ça y'est Gamekulte est tombé... Il ne reste plus que JV.com qui vend des aspirateur et des lego ^^
J-D
Nigaud loto
Moi je m'informe avec jules en chaise, alors gamekult à1€ la lecture d'un article... et puis l'analphabète de psyhodelik qui se contente de lire à haute voix ce que d'autres ont écrit ! La plupart de ses miniatures ont une faute de conjugaison ou d'orthographe. Générale avec un E peut-être ? là on a un... général (WTF ?) qui a démissionné (mais c'est yoda qui fait la syntaxe) GAMEKUL
Koshnaranek
Black friday lancé sur le site de meta pour ceux que cela intéresse c est le moment d enrichir vtre collection crazy
Korgen
Gamekult va continuer d'exister, comme Game One en son temps
Elohim
Très bonne vidéo qui résume bien ce que j essayé d'expliquer au sujet du métavers qu'est VRchat wink Bravo et très constructif Vodka heu JD
Elohim
et à Lily aussi (si je ne me trompe pas de pseudo wink )
J-D
Tu ne te trompes pas smile
J-D
Bcp de boulot pour ce nouveau format, avec un montage très lourds. Donc on est content que ça convienne.
Lolof1
Oui merci pour vos vidéos 👍🏻👍🏻👍🏻
Korgen
au top wink
Lolof1
Le mercredi 7 décembre Pimax fais un évent /Road show /27h00-22h00 /pour tester le casque Pimax Crystal /qui est en prototype et la console #Portal qui se transforme en casque vr 👍🏻
Thierry
Salut tout le monde, Je voulez savoir si LoVeMaKeRz trainer dans les parage?
Thierry
J'aurai une requête pour son skyrim fullmoddé Il me manque juste les fichiers qui vont dans app data car c'est la seul archive dont le lien est mort sur cs.rin.ru
Lolof1
Salon Pimax à paris du 7ans 8 décembre /de 17h à 22h00
Lolof1
Super journée à ce roadshow à paris pour Pimax 😇👍🏻👍🏻😍
Lolof1
J’ai rencontré toute la. #team de Pimax dont Sweviver ,tous super sympa avec Josh l’américain balèze que l’on vois sur les vidéos commerciale de Pimax

Derniers commentaires

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x